coopération

coopération

coopération [ kɔɔperasjɔ̃ ] n. f.
• av. 1435; lat. cooperatio
1Action de participer à une œuvre commune. collaboration. Apporter sa coopération à une entreprise. accord, 1. aide, appui, concours, contribution. « En toute coopération on est, en quelque sorte, dépendant de ses collaborateurs et solidaire avec eux » (Sainte-Beuve). Faire qqch. en coopération avec qqn.
2(1828) Écon. Système par lequel des personnes intéressées à un but commun s'associent et se répartissent le profit selon un pourcentage en rapport avec leur part d'activité. coopératif. Société de coopération. association, coopérative.
3Politique par laquelle un pays apporte sa contribution au développement économique et culturel de nations moins développées. Ministère de la Coopération. Faire son service national dans la coopération ( coopérant) .

coopération nom féminin (latin ecclésiastique cooperatio, -onis) Action de coopérer, de participer à une œuvre commune ; collaboration, concours : Nous avons besoin de votre coopération. Politique d'entente et d'échanges entre deux États. Politique d'aide économique, technique et financière des pays développés en faveur des pays en développement : Coopération internationale. Volontariat civil ouvert aux jeunes âgés de 18 à 28 ans pour remplir des missions d'ordre économique, culturel, médical, technique, etc., auprès des pays en développement. Méthode d'action par laquelle des individus ou des familles ayant des intérêts communs constituent une entreprise où les droits de tous sont égaux et où le profit réalisé est réparti entre les seuls associés au prorata de leur participation à l'activité sociétaire. ● coopération (synonymes) nom féminin (latin ecclésiastique cooperatio, -onis) Action de coopérer, de participer à une œuvre commune ; collaboration...
Synonymes :
Contraires :
- rivalité

coopération
n. f.
d1./d Action de coopérer. Travailler en coopération avec qqn.
d2./d ECON Organisation en coopérative d'une entreprise commerciale. Société de coopération.
d3./d Politique d'aide économique, culturelle et technique aux pays en voie de développement; cette aide. Coopération bilatérale, multilatérale.

⇒COOPÉRATION, subst. fém.
A.— Action de participer (avec une ou plusieurs personnes) à une œuvre ou à une action commune. Coopération avec nos alliés; coopération entre nos alliés et nous. Nous étions excédés de la manière dont nos alliés pratiquaient la coopération (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 174) :
1. ... ce n'était pas de cette manière que j'envisageais la défense de la ville; c'était par une coopération active de la défense mobile aux opérations générales, en direction de Meaux, comme je l'avais prescrit, c'est-à-dire par une action d'ensemble contre l'aile extérieure de l'ennemi.
JOFFRE, Mémoires, t. 1, 1931, p. 368.
Expr. En coopération, en pleine coopération avec. Chacun participant (à l'œuvre commune). Avec la coopération de.
Loc. adj. De coopération. L'aviation anglaise de coopération (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954 p. 48).
Spéc., THÉOL. Coopération à la grâce. Effort personnel qui s'ajoute à l'action de la grâce. Coopération de la grâce. Action de la grâce qui se joint à l'effort personnel :
2. ... il y a encore [dans la conception et le sentiment du christianisme de Pascal] l'idée réelle et vécue de la coopération personnelle et de l'amissibilité, possible malgré tout, de la vocation et de la grâce...
BREMOND, Hist. littér. du sentiment relig. en France, t. 4, 1920, p. 411.
B.— SOCIOL. Aide, entente entre les membres d'un groupe en vue d'un but commun :
3. ... chacun des citoyens, chacun des producteurs sera investi d'un droit sur l'ensemble de la propriété sociale. Mais en quelque point du domaine coopératif qu'il exerce pratiquement ce droit, il ne l'exercera que sous la loi même de la coopération et de la démocratie...
JAURÈS, Ét. socialistes, 1901, p. 271.
Spéc., ÉCON. POL. Méthode d'action par laquelle des personnes, ayant des intérêts communs, s'associent en vue d'un profit réparti au prorata de leur activité :
4. ... on a soutenu que le prolétariat devait se préparer à son rôle futur par d'autres voies que par celles du syndicalisme révolutionnaire. C'est ainsi que les docteurs de la coopération soutiennent qu'il faut accorder à leur recette une place notable dans l'œuvre d'affranchissement...
SOREL, Réflexions sur la violence, 1908, p. 196.
C.— Domaine de la pol.
1. Coopération intellectuelle (entre divers pays) :
5. ... nous voulons une politique de l'intelligence. Que nos efforts soient coordonnés avec les efforts des autres pays, ce sera bien, et cette coopération intellectuelle est entrevue, poursuivie par la Société des Nations qui veut « faire appel à tous ceux qui savent et qui pensent sur tous les points du monde civilisé...
BARRÈS, Mes cahiers, t. 14, 1922-23, p. 147.
P. méton. La Coopération Intellectuelle (DU BOS, Journal, 1925, p. 324) ou Institut [international] de Coopération Intellectuelle (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 96). Organisme issu de la Société des Nations, créé à Paris en 1925 qui devait contribuer à l'organisation du travail intellectuel dans le monde.
2. Coopération (internationale) :
6. L'épreuve subie en commun avec tout ce qu'elle comporte de leçons et d'expériences ne doit pas se terminer sans l'établissement d'un système général de coopération et de sécurité, tout au moins au point de vue stratégique et au point de vue économique.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1959, p. 387.
Spéc. Aide apportée par un pays à un autre, pour contribuer à son développement économique et culturel, notamment en mettant à sa disposition des ingénieurs, des médecins, des techniciens. Accords, service de coopération :
7. Un courant d'information technique, passant par des points-relais, relie avant même l'investissement, le pays aîné aux pays africains; il était alimenté financièrement par le Fonds commun de la Recherche scientifique et technique, il l'est maintenant par le Fonds d'Aide et de Coopération (FAC).
PERROUX, L'Écon. du XXe s., 1964, p. 271.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. depuis 1694. Pour coo-, cf. coobligé. Étymol. et Hist. A. 1. Av. 1435 théol. cooperation [à la grâce] (ALAIN CHARTIER, Œuvres, 371, édit. 1617 ds R. Hist. litt. Fr., t. 8, p. 494); 2. 1488 (La Mer des Histoires, II, 58d, édit. 1491 cité par Vaganay ds Rom. Forsch., t. 32, p. 38 : Dieu au commencement avoit fait l'omme, c'est assavoir Adam sans cooperation de homme et de femme). B. 1828 écon. pol. (REY, cooperation mutuelle et communauté de tous les biens d'après M. Owen, Paris, Sautelet d'apr. Lar. Lang. fr.). A empr. au lat. chrét. cooperatio « part prise à une œuvre faite en commun » (notamment en parlant de Dieu). B empr. à l'angl. cooperation, terme employé par le réformateur et économiste R. Owen (1771-1858) pour désigner sa méthode de gestion des entreprises fondée sur la répartition du profit d'apr. la participation de chacun (1817, Owen ds NED). Fréq. abs. littér. :362. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 184, b) 190; XXe s. : a) 459, b) 1 004.

coopération [kɔ(ɔ)peʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Av. 1435; lat. chrét. cooperatio « part prise à une œuvre faite en commun », du supin de cooperare (→ Coopérer); sens 2, empr. angl. cooperation, créé dans ce sens par Robert Owen, de to cooperate « coopérer ».
1 a Action, fait de participer à une œuvre commune. Collaboration. || Apporter sa coopération à une entreprise. Accord, aide, appui, concours, contribution. || Coopération utile, efficace, sans réserve. || Résultat obtenu grâce à la coopération de plusieurs personnes.
1 En toute coopération, on est, en quelque sorte, dépendant de ses collaborateurs et solidaire avec eux; on ne peut dire tout ce qu'on pense qu'autant qu'ils ne pensent pas le contraire, et réciproquement, tout ce qu'ils disent reçoit votre assentiment tacite par le fait même de la collaboration.
Sainte-Beuve, Correspondance, 23, 7 févr. 1825, t. I, p. 62.
2 Ce désir, et cette espérance de Jaurès, que la coordination et la coopération de tous les enseignements, d'un bout à l'autre de l'échelle sociale, pourraient préparer l'unité et la continuité de toutes les classes, ne devait pas se réaliser de sitôt.
Ch. Péguy, la République…, p. 18.
b (Av. 1435). Théol. || Coopération à la grâce : effort personnel qui s'ajoute à l'effet de la grâce pour porter au bien. || Coopération de la grâce : action de la grâce qui s'ajoute à l'effort personnel.
2 (1828). Écon. Système par lequel des personnes intéressées à un but commun s'associent et se répartissent le profit selon un pourcentage en rapport avec leur part d'activité. Coopératif (1.); coopératisme. || La coopération en agriculture, dans l'industrie. || Société de coopération. Association; coopérative (cour.). || Coopération de consommation.
3 Par son anti-capitalisme, par la prééminence affirmée du service social sur le profit individuel, par l'appel adressé, et souvent entendu, à la fidélité, au dévouement, à l'altruisme de ses membres, la coopération de consommation introduit, dans un monde économique axé principalement autour de l'intérêt personnel, un souffle généreux et humain (…)
Pirou et Byé, Traité d'économie politique, t. I, IV, III, p. 316.
Sociol. Entente entre plusieurs personnes quant à un but commun. || La coopération sociale, fondement du développement économique.
3 Entente en vue d'une action commune, en parlant des groupes humains (pays, nations…). || Coopération économique, intellectuelle, internationale. || Coopération en matière de recherche scientifique.
(V. 1965). Spécialt. Politique par laquelle un pays apporte sa contribution au développement économique, culturel de nations moins développées. Aide; coopérant (2.). || Accords de coopération. || Ministère de la Coopération. || Fonds d'aide et de coopération.
CONTR. Abstention, autonomie, concurrence, opposition, rivalité. — Individualisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cooperation — Coopération La coopération est une forme d organisation collective qui encadre parfois des relations économiques. Elle existe : sous des formes spontanées, souvent individuelles, en particulier avec les systèmes d échanges locaux (SEL) sous… …   Wikipédia en Français

  • cooperation — UK US (UK also co operation) /kəʊˌɒpəˈreɪʃən/ noun [U] ► the process of working with another company, organization, or country in order to achieve something: »economic/international/global cooperation cooperation with sb/sth »Marketing networks… …   Financial and business terms

  • coopération — COOPÉRATION. sub. f. Action de celui qui coopère. Dieu ne nous sauve qu avec notre coopération …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cooperation — (n.) late 15c., from M.Fr. coopération, or directly from L.L. cooperationem (nom. cooperatio) a working together, noun of action from cooperat , pp. stem of cooperari to work together, from com with (see COM (Cf. com )) + operari to work (see …   Etymology dictionary

  • cooperation — Cooperation. s. f. Action de celuy qui coopere. Dieu ne nous sauve point sans nostre cooperation …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cooperation — or co operation [kō äp΄ər ā′shən] n. [LL cooperatio] 1. the act of cooperating; joint effort or operation 2. the association of a number of people in an enterprise for mutual benefits or profits 3. Ecol. an interaction between organisms that is… …   English World dictionary

  • Cooperation — Co*[ o]p er*a tion, n. [L. co[ o]peratio: cf. F. coop[ e]ration.] 1. The act of co[ o]perating, or of operating together to one end; joint operation; concurrent effort or labor. [1913 Webster] Not holpen by the co[ o]peration of angels. Bacon.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • cooperation — index accommodation (backing), agreement (concurrence), aid (help), assistance, cartel, coaction …   Law dictionary

  • cooperation — [n] mutual effort aid, alliance, assistance, cahoots*, coaction, coadjuvancy, coalition, collaboration, combination, combined effort, communion, company, concert, concurrence, confederacy, confederation, confunction, conspiracy, doing business… …   New thesaurus

  • Cooperation — For other uses, see Cooperation (disambiguation). This article is about cooperation as used in the social sciences. For co operation in evolution, see Co operation (evolution). For the economic model, see Cooperative. Cooperation or co operation… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”